Baccalauréat 2015. Le « dopage » est inutile pour surmonter l’épreuve

dopage-bac

Les épreuves du baccalauréat ont effectivement débuté et « le stress des lycéens est à son comble et peut favoriser le développement de conduites dopantes aux conséquences souvent sous-estimées par les familles », note encore aujourd’hui la Mildéca dans un communiqué, précisant que « la conduite dopante consiste en la consommation de produits pour surmonter une épreuve physique ou intellectuelle. Elle fait partie des pratiques à risque d’intoxication et/ou d’addiction ».

Il est « inutile » de prendre des médicaments pour la mémoire ou la concentration afin de passer les épreuves du baccalauréat, a rappelé, ce mercredi, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildéca). Peu avant le lancement des épreuves 2015 du baccalauréat, l’organisme a également affirmé que l’efficacité de ces produits n’était toujours pas démontrée.

Lire la suite sur ouest-france.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *