L’avion électrique d’Airbus traverse la Manche

avion_electrique

Opération réussie pour l’avionneur européen. Son avion électrique E-Fan a mené avec succès la traversée de la Manche, accueilli à l’atterrissage à l’aérodrome de Marck, prés de Calais par les ingénieurs d’Airbus, Xavier Bertrand et quelques élus locaux après environ 40 minutes de vol.

Si les proportions de l’avion restent modestes – il mesure 9,5 mètres pour 600 kilos, et jouit d’une autonomie de 50 minutes – , elles sont parfaitement adaptées au marché des avions-écoles : l’avion électrique bénéficie d’un avantage coût conséquent car il ne consomme pas de kérosène, et son silence est très apprécié des riverains, ce qui lui permet de voler sur des plages horaires beaucoup plus étendues.

un E-Fan 4.0 est en projet, et l’objectif affiché est de mettre en service un avion régional, capable de transporter une centaine de personnes, à l’horizon 2030. Les défis à relever pour y parvenir restent nombreux, comme le reconnaît Patrick Gandil : « Il va falloir être pionnier dans ce domaine, au niveau technologique comme au niveau de la réglementation et des certifications qui n’existent tout simplement pas pour les avions électriques. »

Lire la suite sur lesechos.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *