Marre de la politique à la papa ? Essayez les Civic Tech

politics

Ils sont jeunes, entreprenants, intéressés par la vie publique, amoureux de leur pays, citoyens, mais quand on leur parle politique, ils soupirent. Et pourraient paraphraser Martine Aubry parlant d’Emmanuel Macron !

Ces partis qui ne représentent que 0,58% de la population française – 387.000 adhérents, autant dire presque rien – et qui, en oligopole, sélectionnent les candidats à l’élection présidentielle, ils n’en peuvent plus.

Les changer de l’intérieur ? Ils n’y croient pas. En créer un nouveau ? Ils ont suivi attentivement les expériences récentes, Nouvelle donne de Pierre Larrouturou, Nous, Citoyens, lancé par l’entrepreneur Denis Payre. Deux jolis succès par leurs adhésions, mais pas à même de changer les règles du jeu.

Alors ils ont pris une autre voie : utiliser la technologie qui a réussi à bouleverser en quelques années des secteurs entiers (la musique, le cinéma, le transport, l’hôtellerie, le commerce, la presse…) pour chambouler la politique.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *