Médicaments : 10 fois plus de ruptures de stock en 6 ans

©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/PHILIPPE Pauchet  - illustration : medicaments

rupture

En 2013, la pénurie du 6e médicament le plus vendu en France avait provoqué la panique. Il s’agissait du Lévothyrox, prescrit aux malades dont la glande thyroïde est défaillante ou absente après une ablation chirurgicale suite à un cancer.
« Les ruptures de stock des médicaments sont un problème qui? malheureusement? va aller croissant », avait alerté Isabelle Adenot, présidente de l’Ordre des pharmaciens. Elle avait aussi renseigné les médias sur les chiffres sous-estimés des ruptures d’approvisionnement de médicaments.
« Sur le mois de septembre, nous avons comptabilisé 539 médicaments manquants ».
Des chiffres en effet bien loin des 45 médicaments en difficulté d’approvisionnement (sur la même période) avancés par l’Agence de Sécurité du Médicament (ANSM) qui ne répertorie que celles liées à une rupture de stock de médicaments indispensables (1). Cependant, celles-ci connaissent aussi une augmentation inquiétante, selon le dernier bilan d’activité 2014 de l’Agence.

Lire la suite sur pourquoidocteur.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *